Fabrication d'une sellette



Introduction:

Il suffit d'avoir fait une fois de l'artif ou d'être resté pendu quelques heures plein gaz pour filmer un pote pour comprendre tout l’intérêt d'une sellette.

Seul hic : celles du commerce sont hors de prix. Mais qu'est ce qu'une sellette sinon un bout de planche ?

Avant d'être un accessoire que l'on trouve dans le commerce pour une centaine d'euros (!!!) les sellettes ont été faites maison avec un bout de planche. C'est une solution qui reste valable pour peu que l'on soit un minimum bricoleur.

La version la plus primitive consistant en une planche percée de 4 trous par lesquels on passe un bout de corde étant un peu rustique à mon goût (en plus d'être peu pratique) je me suis lancé dans la fabrication d'une version un peu plus évoluée et un peu mieux fignolée. J'ai utilisé pour cela ce qui traînait dans le garage et dans ma malle à matos, coût total proche de 0€.





Step 1:

Vue de dessus

Après avoir coupé la planche aux bonnes dimensions on casse les angles du dessus à la rappe ( c'est plus confortable ) et on taille deux encoches à chaque extrémité pour le passage des sangles.

Step 2:

Vue de dessous

On fixe dessous deux sections de tasseau qui serviront de butées aux sangles, faut que ce soit un minimum costaud car c'est là que porte la charge. Ces butées peuvent aussi servir à régler la longueur des sangles, il suffit de les déplacer pour raccourcir. Je n'ai pas eu à le faire car pour moi ça tombais pile poil.

Step 3:

La pièce du bout

On fabrique avec le petit tasseau les pièces qui vont venir emprisonner les sangles. L'idéal est de visser le tasseau en place et de façonner la pièce à la rappe directement en place.

Une fois que tout ça est fait on démonte les pièces des extrémités et on ponce le tout, y'a rien de pire qu'une écharde dans le c** à R12 !

Step 4:

Un coup de peinture

Pour faire propre et protéger le bois on peut passer un coup de peinture. Je n'avais que du marron caca, c'est pas très joli mais ça peut être pratique si un jour j'ai très peur dans une voie d'artif.

Step 5:

Fixation de la sangle

Une fois que c'est sec on monte les sangles, coutures contres les butées sous l'assise, et on les fixe avec une petite vis et une rondelle.

On positionne les sangles dans leurs encoches et on visse les pièces des extrémités pour que plus rien ne bouge.

Step 6:

Une fois fini

Il ne reste plus qu'à faire un nœud sur chaque sangle et le tour est joué. Perso j'ai fait en sorte que la planche soit légèrement inclinée vers l'avant, après essais il s'avère que c'est un peu plus confortable.

Si on est motivé on peu alors se lancer dans la confection d'une housse rembourrée, je m'y mettrais peut être un de ces 4...

 

 



Comments

Add a Comment

Sign in to comment.